L'investissement en crowdfunding immobilier

Le cofinancement de biens immobiliers est certes intéressant, mais reste un investissement risqué: risque de perte partielle ou totale du capital investi, risque de manque de liquidité et risque opérationnel lié au projet pouvant entraîner une rentabilité inférieure à celle initialement prévue .

Sélectionnez la plateforme de crowdfunding

La France a de nombreuses plateformes sous forme de valeurs. Pour choisir la bonne plateforme, vous devez vous assurer qu'elle est conforme à la réglementation en vigueur, à savoir:

Inscrivez-vous à ORIAS

Être un conseiller en investissement participatif ou CIP émis par l'Autorité des marchés financiers ou l'Autorité; Sinon, vous devez être un prestataire de services d’investissement ou un ISPE établi par l’ACPR ou l’autorité de surveillance. Il est bon de savoir: la référence à la "plateforme de financement collectif régulée par les autorités françaises" dans le site garantit la crédibilité de la plateforme.

Les étapes du crowdfunding immobilier : La première étape consiste à s'inscrire gratuitement et rapidement sur le site de la Plateforme de financement collectif via un formulaire d'inscription réglementé par l'Autorité. En principe, ce registre sert à connaître l'identité de l'investisseur, sa situation et son expérience. L’objectif est également d’évaluer vos connaissances en matière de placement et de vous informer des conditions et des avertissements concernant le financement collectif de l’immobilier. N'oubliez pas que l'inscription sur une plateforme ne met pas l'investisseur en danger.

Ensuite, vous devez compléter votre profil d’investisseur et choisir la propriété qui vous intéresse. Ensuite, vous devez entrer le montant que vous souhaitez investir et signer le formulaire d'inscription électroniquement.

L'étape suivante consiste à envoyer une carte d'identité valide pour un particulier et un extrait de Kbis, ainsi qu'un certificat de possession pour une personne morale.

le crowdfunding immobilier ou investissement participatif
Principe du crowdfunding immobilier

Soyez bien informé sur le chef de projet

C'est pour assurer la viabilité du projet. En principe, les projets présentés sur des plates-formes de financement collectif ont été audités par un comité de sélection composé de professionnels de l'immobilier, mais comme on dit, "un homme sage mérite deux." Il s'agit donc de vérifier l'expérience du constructeur, les projets immobiliers qu'il a déjà réalisés, le degré d'endettement, etc. En résumé, son histoire.

Inscrivez-vous pour sécuriser "tous les dangers du site". En fait, personne ne peut empêcher un incendie ou une catastrophe naturelle. Il offrait une marge de sécurité pour atténuer tout risque de retard: à cause d'un fournisseur ou d'un problème technique, le retard dû à une mauvaise gestion.

Diversification des projets, des développeurs et des plates-formes de financement immobilier collectif

Améliorez de petits investissements multiples dans plusieurs projets sur plusieurs plates-formes de financement collectif qui représentent un investissement important. Par conséquent, le risque de ne pas voir la couleur de tout l'argent est limité.

Le financement participatif est régi par le décret du 30 mai 2014. Il s’agit d’un investissement financier qui permet à un actionnaire physique ou légal de réaliser un développement immobilier (construction ou rénovation) ou un agent immobilier enraciné (réhabilitation ou entreprise) via une plateforme de financement participatif. Certaines plates-formes vont encore plus loin, offrant aux investisseurs la possibilité de devenir actionnaires de sociétés immobilières qui investissent dans des loyers. Grâce à ce prix, le développeur optimise ses chances de recevoir un prêt bancaire. D'autre part, l'investisseur multiplie ses bénéfices.

Depuis 2017, le financement participatif de l'immobilier est devenu la forme préférée de financement participatif par les Français avec 40% de l'investissement total selon KPMG. Les raisons de ce succès sont simples: le financement collectif du crowdfunding est accessible à tous (les prix d'entrée relativement faibles varient de 100 € à 1 000 € selon les plateformes), les rendements sont particulièrement attractifs (taux de 7 à 11% sur le marché intérieur) taux de rendement moyen ou IRR de 9,5% en 2016) et les investissements sont courts ou moyens (généralement entre 12 et 36 mois), ce qui permet aux investisseurs de récupérer rapidement leurs paris.

Il est bon de savoir que l'investisseur ne finance pas directement le projet de construction, mais prête de l'argent à la société mère du promoteur, ou que SAS est constituée de la plate-forme de financement collectif destinée à soutenir le projet, sous forme d'actions ou d'obligations convertibles. L'objectif est d'éviter la solidarité de l'investisseur avec les risques potentiels supportés par le développeur.